Mairie de Parentis en Born / Votre ville / Toute l'actualité / A la une / ANNEE 2019 / Théâtre : "Mais n'te promène donc pas toute nue !"

Office de Tourisme Le portail des Associations

Théâtre : "Mais n'te promène donc pas toute nue !"

Mais n'te promène donc pas toute nue !
-- SPECTACLE COMPLET --
Vendredi 15 mars 2019, le service culturel de la Ville de Parentis en Born accueille la Comédie Framboise pour une représentation de "Mais n'te promène donc pas toute !" de Georges Feydeau.

Renseignements et contact 

Pôle Animation et Vie de la Cité au 05 58 82 71 46

L'histoire

Ventroux, a une femme pleine d’ingénuité qui a une fâcheuse tendance à se promener en tenue légère, voir pratiquement nue, devant son fils, son valet et les invités les plus imprévus. Ce jeune député fraîchement élu, futur ministre de demain aspirant même à devenir président de la République, n’a qu’une seule peur : que sa femme n’entrave sa carrière et compromette une si belle situation par ses imprudences dont l’effet pourrait être irréparable. Aujourd’hui son pire cauchemar va devenir réalité et ses rêves de grandeurs risquent de s’évanouir sous nos yeux.

La note artistique de Léonie Pingeot pour la mise en scène

"L’impudeur de sa femme est bien plus qu’une simple gène pour lui. C’est le point de départ de sa chute, le révélateur de sa pire angoisse : Que son monde s’écroule !

La mise en scène partira de ce postulat : Ventroux a peur, de l’attitude de sa femme certes, mais finalement un peu de tout. Et c’est cette peur qui va l’envahir. Comme pour être dans l’état d’esprit de Ventroux, la scénographie s’inspirera du mouvement surréaliste pour y imposer un climat étrange, quasi onirique : Une table avec des jambes nues de femmes en guise de pieds, un canapé où surgissent des mains, des murs translucides qui laissent transparaitre tout ce que l’on essaye de cacher. Finalement même son mobilier va le trahir. Son angoisse va prendre le pas sur la réalité.

En 10 ans, au fil de ses précédentes créations, la Comédie Framboise s'est imprégnée du surréalisme de Vitrac, des jeux de mots de Boby Lapointe, de la loufoquerie de Pierre Dac, et de la poésie de Bourvil et Fernandel. Aujourd'hui elle compte profiter de sa maturité pour servir ce texte de Feydeau. Elle envisage cette prochaine mise en scène comme l’éclosion de toutes ses forces et de toutes ces influences pour être digne des textes d’un auteur qu’elle apprécie particulièrement et à qui elle souhaite rendre hommage."

Vente de billets sur place ou sur réservation : Plein tarif : 8€ - Tarif réduit : 5€

Plan du site

Votre ville

Votre Mairie

Vie pratique

Enfance Jeunesse

Vivre ensemble

Cadre de vie

Bouger, Sortir, Se divertir

Gestion des ports

haut de page