Mairie de Parentis en Born / Votre ville / Histoire et patrimoine / Patrimoine / L'église Saint Pierre

Office de Tourisme Le portail des Associations

L'église Saint Pierre

Eglise Saint Pierre

l'Eglise Saint Pierre

L'église actuelle de Parentis-en-Born, placée sous le vocable Saint Pierre, a été bâtie vers la fin du XV° siècle. Elle présente trois nefs d'inégales longueurs ornées de belles clefs de voûte représentant les symboles de Saint Pierre et d'anciennes armoiries. Au-dessus de l'autel de la Sainte Vierge, il y a cinq clefs de voûte dont quatre sont décentrées. Sur l'une d'entre elles on peut voir une coquille . Certaines nervures de la coupole du chœur sont soutenues par des modillons grossièrement sculptés.

Les vitraux ont été commandés en 1859. Ceux qui entourent le maître-autel représentent Saint Pierre , le patron principal de Parentis , et Saint Barthélémy ,qui en est le patron secondaire. En effet, dans le quartier de Poms , sur la route d'Ychoux , se trouve une fontaine consacrée à Saint Barthélémy.

L'autel principal date de 1865. Il est en marbre d'Italie. Les degrés sont formés par des blocs de marbre des Pyrénées. L'autel Notre-Dame , sculpté dans du marbre blanc , est de 1864. La petite porte qui donne sur la place était jadis l'entrée d'une ancienne sacristie construite en 1690 et démolie en 1884. L'autel de Saint Michel a été construit en 1869. Son retable est orné d'une belle statue de l'archange. Les trois autels et les deux confessionnaux (1864) ont été réalisés dans les ateliers de la Maison LARROQUE de Bordeaux. Dans un confessionnal , on peut admirer un splendide missel du XVIII° siècle. A côté de la porte des cagots murée et de son très ancien bénitier , se trouve un magnifique Christ en bois du XVII° siècle, classé par la Commission des Beaux-Arts.

Pendant la révolution de 1793, l'église a subi un terrible pillage, et ce chef d'œuvre, caché par un inconnu, a pu être sauvé. La grande Vierge en bois, elle aussi classée, date du XVIII° siècle. Cachée dans le clocher, elle a ainsi échappé à la hache révolutionnaire. Les belles statues du baptistère (le baptême du Christ et la colombe) ont été restaurées au XIX° après avoir subi les outrages de la Révolution. Les statues de Saint Joseph et de Notre-Dame sont de 1858 . Celle de Sainte Thérèse date de 1933. A l'extérieur, le grand portail date de 1739. Il a été restauré plusieurs fois aux XIX ° et XX° siècles. Autrefois il était protégé par un porche démoli en 1901. La grande rosace et les appentis du clocher ont été construits dans les premières années du XX° siècle. L'ancien clocher, qui portait des restes de fortifications, et dans lequel on a retrouvé deux petits canons, a été transformé dans le style néo-gothique en 1921

autel

Plan du site

Votre ville

Votre Mairie

Vie pratique

Enfance Jeunesse

Vivre ensemble

Cadre de vie

Bouger, Sortir, Se divertir

Gestion des ports

Les arènes

haut de page