Mairie de Parentis en Born / Votre ville / Toute l'actualité / Actualités / ARENES : UNE RESTRUCTURATION RESPECTUEUSE DE L’ENVIRONNEMENT

Office de Tourisme Le portail des Associations

ARENES : UNE RESTRUCTURATION RESPECTUEUSE DE L’ENVIRONNEMENT

ARENES : UNE RESTRUCTURATION RESPECTUEUSE DE L’ENVIRONNEMENT
La restructuration des arènes sera conduite dans le plus strict respect de l’environnement du site.

LE PROJET

Les nouveaux aménagements ajoutés sur l’existant, comme la couverture et la salle de réunion, ont été validés par les services de la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL) de la région Nouvelle Aquitaine.

Pour obtenir cette validation, la commune a déposé un dossier de demande d’examen « au cas par cas » (dossier n° 2019-008908) du respect des règles imposées par les articles L. 122-1, R. 122-2 et R. 122-3 du code de l’environnement.

L’avis de la DREAL a été rendu le 7 novembre 2019 : « le projet n'est pas soumis à une étude d'impact ». Cet avis a été officialisé ce même 7 novembre par un arrêté de la préfète de la région Nouvelle Aquitaine.

NB : avis et arrêté consultables sur http://www.nouvelle-aquitaine.developpement-durable.gouv.fr/octobre-2019-a11168.html

L’ABATTAGE DES ARBRES

Cinq des treize arbres présents sur le site, quatre platanes et un chêne, doivent être abattus pour permettre la mise en place de la charpente et de la couverture. Les huit autres arbres seront conservés. Pour respecter les attendus de l’arrêté préfectoral, la commune a fait réaliser début décembre 2019 un prédiagnostic écologique par le cabinet spécialisé SIMETHIS sur le biotope, la flore, la faune et les arbres du site.

En voici les principales conclusions :

- Aucune espèce végétale patrimoniale n’a été observée.
- Les espèces d’oiseaux observées appartiennent au cortège des espèces généralistes.
- Aucun amphibien, reptile ou mammifères n’a été observé.
- Les arbres sont dépourvus de cavités exploitables pour le gîte des chauves-souris

Ce diagnostic révèle néanmoins la présence d’une seule espèce de coléoptère protégée, le Grand Capricorne (Cerambyx cerdo), au niveau de trois chênes présents en partie sud-ouest du projet.
De ces trois chênes, seul un chêne Tauzin sera abattu.

Pour préserver cette espèce, cet abattage sera fait en appliquant les mesures préconisées par le cabinet SIMETHIS : tronçonnage de l’arbre en fûts de 1,50 à 2 mètres et transfert des fûts en l’état, en limite d’un bois de chênes situé à 100 m au sud-ouest du site, légèrement surélevé pour permettre un bon départ des individus.

Toujours en accord avec l’arrêté préfectoral, nous allons procéder à partir du 13 janvier à la replantation d’une vingtaine d’arbres de haute tige (5 à 6 m) sur le parking Feria au sud.

Enfin, après les travaux une nouvelle plantation d’arbres sera réalisée pour remplacer les cinq arbres abattus et compléter l’aménagement paysager de l’esplanade des arènes restructurées.

Au total, la commune replantera 5 arbres pour chaque arbre abattu. Le bilan écologique sera donc très positif.

Plan du site

Votre ville

Votre Mairie

Vie pratique

Enfance Jeunesse

Vivre ensemble

Cadre de vie

Bouger, Sortir, Se divertir

Gestion des ports

Les arènes

haut de page